Sociocratie

La Sociocratie est un mode de prise de décision et de gouvernance qui permet à une organisation de se comportercomme un organisme vivant, de s’auto-organiser. Le principe de base est de faire vivre en parallèle à la structure d’exécution (en général hiérarchique pour les entreprises), une structure de décision où chaque membre de l’organisation dispose d’un pouvoir équivalent basé sur le libre consentement. La Sociocratie intègre les besoins de l'organisation et ceux des individus, simplifie les pratiques de gestion et met un terme aux luttes inutiles de pouvoir. Chaque personne est prise en compte. Cette approche innovante de l'organisation, de la communication et de la prise de décision, peut enrichir la créativité et les capacités à travailler en groupes, en réseaux et au sein de tous types d’organisations.

Toute organisation a besoin, entre les personnes, de communication fluide, claire et pertinente. Or trop souvent celle-ci rencontre des obstacles et mène régulièrement à des malentendus, du stress... Comprendre l'impact des structures de communication et de prise de décisions sur le comportement des individus, en milieu organisationnel, est nécessaire. Chaque fois que la dynamique de la confiance peut s'installer dans une équipe, les tensions se réduisent et l’efficacité augmente. L'intelligence se libère au service de la coopération et de l'innovation. La Sociocratie favorise l’expression de l’intelligence collective et le développement des potentiels d’une organisation.

Un lien pour des formations à la Sociocratie : www.equivalence-creative.org

Le mot “sociocratie” a été inventé par Auguste Comte au début du xixe siècle. Ses racines viennent du latin societas (société) et du grec kratos (autorité). Ce mot a été repris par Kees Boeke, un pédagogue Hollandais. Ce dernier a publié en mai 1945 un document intitulé “Sociocracy: democracy as it might be.” Gérard Endenburg s’est inspiré de son professeur, Kees Boeke, pour concevoir des processus et une méthodologie applicable dans l’entreprise familiale qu’il dirigeait. Ceci allait donner naissance aux processus sociocratiques modernes appliqués au modèle d’organisation pyramidale. Gérard Endenburg professeur honoraire à l'université de Maastricht, s’est fixé pour objectif de donner aux organisations les caractéristiques d’un être vivant. Après l'avoir lui-même mise en pratique dans sa propre entreprise familiale, et en avoir constaté ses avantages, il a fondé le Centre Sociocratique qui est, depuis 1978, chargé de développer et de transmettre les processus sociocratiques modernes. www.integralgovernance.com